Danger sanitaire en Europe : ces militaires ukrainiens antibiorésistants

Cela fait longtemps que la Russie alerte la communauté atlantiste, pardon internationale, sur les laboratoires biologiques américains présents en Ukraine (voir notre texte ici). Hier, le ministère russe de la Défense a déclaré être en possession de documents, récupérés dans certains de ces laboratoires des zones libérées par l’armée russe, prouvant une expérimentation réalisée sur les populations locales par le Pentagone.

Lire la suite

Qu’en est-il de ces laboratoires américains en Ukraine et en Afrique, dont nous n’avons pas le droit de parler ?

La Russie vient de faire le point aujourd’hui sur l’activité des laboratoires à double finalité, civile et militaire, américains dans le monde, qui sont plus de 400. Leur découverte en Ukraine a provoqué un déplacement de leur activité en 2022 vers les pays d’Afrique. Mais aujourd’hui le risque de santé publique qu’entraîne leur activité, conduit les pays africains à remettre en cause leur coopération dans ce domaine.

Lire la suite

Une étude révèle que la dernière épidémie de variole du singe est le résultat d’un virus manipulé par un laboratoire biologique et probablement libéré intentionnellement.

Une nouvelle étude publiée par l’Institut national de la santé du Portugal a mis en évidence que le virus responsable de l’épidémie de variole du singe qui se serait propagée en Europe, en Amérique et en Australie, a été fortement manipulé en laboratoire par des scientifiques, et d’autres éléments suggèrent qu’il a été libéré intentionnellement.

Lire la suite