Une étude révèle que la dernière épidémie de variole du singe est le résultat d’un virus manipulé par un laboratoire biologique et probablement libéré intentionnellement.

Une nouvelle étude publiée par l’Institut national de la santé du Portugal a mis en évidence que le virus responsable de l’épidémie de variole du singe qui se serait propagée en Europe, en Amérique et en Australie, a été fortement manipulé en laboratoire par des scientifiques, et d’autres éléments suggèrent qu’il a été libéré intentionnellement.

Lire la suite

En 2016, un laboratoire canadien avait recréé en six mois la variole du cheval avec 100 000 dollars

Elle est souvent bénigne et on en guérit généralement spontanément. Pourtant, au cours des derniers jours, le Royaume-Uni et la Belgique ont annoncé des quarantaines de trois semaines pour toute personne ayant été en contact avec le monkeypox (variole du singe). Au vu du mode de contamination, comment expliquer l’apparition soudaine et simultanée de ce virus dans plusieurs pays où le virus ne circulait pas ?

Lire la suite

Une simulation de pandémie de variole du singe organisée en mars 2021 par des organismes financés par la fondation Gates

Les laboratoires biologiques et les recherches qui y sont conduites peuvent-ils être à l’origine des pandémies, comme cela est peut-être le cas pour la Covid-19 ? Peut-on s’attendre au même scénario avec la variole du singe que celui de la Covid-19, avec un vaccin annoncé comme LE remède d’ici quelques mois associé à son QR code ?

Lire la suite

« Pandémie le retour II » : En mai 2022 débutera la pandémie de la variole du singe

Le NTI, comme l’explique son site internet, est une organisation à but non lucratif pour la protection de la sécurité mondiale, créée pour contrer les menaces nucléaires et biologiques qui mettent en danger l’humanité. On lit sur le site officiel : « En mars 2021, le NTI, en collaboration avec la Conférence de Munich sur la sécurité, a mené un exercice de simulation sur la réduction des menaces biologiques à haut risque. Au bas de l’article, nous rapportons la figure de l’étude dans laquelle la date de l’attaque terroriste qui déclenche la pandémie de variole du singe est rapportée qui se trouve à la page 10 du même : 15 mai 2022 !

Lire la suite