La ville de Toronto interdit à nouveau la sainte communion

Vues : 3983

Source : orthochristian.com / traduction : strategika.fr

Partout où cela est possible, les politiciens utilisent l’hystérie autour du COVID-19 pour intensifier la guerre contre le christianisme.

Le 20 juin, le gouvernement de la ville de Toronto a publié des directives COVID-19 révisées qui interdisent l’offrande de la Sainte Communion aux fidèles.

Tous les lieux de culte doivent se conformer aux exigences suivantes :

Suspendre toutes les activités liées à la communion sur les conseils du médecin hygiéniste en chef de l’Ontario.

L’avis COVID-19 du ministère de la santé de l’Ontario préconise de “suspendre les activités qui augmentent le risque de transmission de maladies, y compris”, “le partage ou la distribution de matériels ou d’objets, qui peuvent inclure, sans s’y limiter : livres, communion, microphones, tapis de prière, châles de prière, eau, etc.

Les nouvelles lignes directrices prévoient également de “Suspendre les activités de chant en salle et le service de chorale” et de limiter la participation aux services à 30 % maximum de la capacité des locaux.

Le département de la santé publique de l’État de Californie a également interdit les chants d’église la semaine dernière.

La métropole grecque orthodoxe de Toronto du patriarcat de Constantinople a publié sur YouTube une vidéo de l’office du dimanche 5 juillet à l’église Saint-Nicolas de Toronto, dans laquelle le père Fanourios Pappas dit avec émotion à sa congrégation que juste la veille il avait été informé par les autorités diocésaines que, selon les instructions de la ville, il ne devait pas offrir la Sainte Communion aux fidèles.

La métropole grecque de Toronto est dirigée par le métropolite Sotirios.

Bien que la vidéo complète ne soit plus disponible, la partie avec l’annonce du Père Fanourios a été rediffusée :

En parlant de la “persécution de l’Eglise”, le père Fanourios explique à sa paroisse :

“Mes frères, aujourd’hui, j’ai une grande tristesse. Hier soir, notre archidiocèse nous a dit que la ville de Toronto a interdit la Sainte Communion dans la région de Toronto, et il semble que la persécution de l’Église continue. Je n’ai pas de mots pour exprimer ma déception et ma tristesse. Et j’ai le sentiment que je ne peux partager avec vous aujourd’hui aucun sermon parce que je sens que je ne peux pas parler de la foi, du Christ. Je sens qu’en ce moment je veux seulement demander à Dieu de nous pardonner, de pardonner notre peu de foi, de pardonner notre faiblesse, de nous pardonner parce que nous ne sommes pas dignes de garder la grande bénédiction de la foi orthodoxe.”

Dans la vidéo plus complète, on peut voir la manière dont le père Fanourios est retourné à l’autel, a apporté le calice sur l’ambon et s’est étouffé en prononçant “Dans la crainte de Dieu, avec la foi et l’amour, approchez-vous”, puis est immédiatement retourné à l’autel.”

6 pensées sur “La ville de Toronto interdit à nouveau la sainte communion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *