Parution du livre “L’islam politique” chez KA’ Éditions en partenariat avec Strategika

Vues : 1499

Sous-titrée : “Saoudo-wahhabisme, Frères musulmans, réformisme, maçonnerie et services secrets anglo-américains”, l’étude l’islam politique de Youssef Hindi sera prochainement disponible en livre chez KA’ Éditions en partenariat avec Strategika.

L’étude de Youssef Hindi questionne et expose les racines historiques, politiques et théologiques des courants qui prétendent incarner un islam politique contemporain.

Chercheur au sein du think tank et cabinet de conseil Strategika, Youssef HINDI est écrivain, conférencier, historien des religions et géopolitologue. Spécialiste du messianisme et de ses implications historiques, politiques et géopolitiques, ses recherches inédites ont levé le voile sur les origines des idéologies modernes, parmi lesquelles l’islam politique, le sionisme, le socialisme et le républicanisme français. Il est aussi l’auteur de nombreux articles de prospective sur les relations internationales, la stratégie du choc des civilisations et l’implication sionisto-wahhabite, appuyée par les États profonds des puissances occidentales, dans les divers conflits proche-orientaux, moyen-orientaux, voire mondiaux.

Le présent ouvrage historique et abondamment documenté de Youssef Hindi s’attaque précisément à l’islam politique et à ses origines qui remontent tour à tour au wahhabisme – que l’auteur qualifie d’hérétique –, au réformisme islamique, cultivé dans les loges maçonniques orientales au XIXe siècle, et à ses pendants, à savoir les Frères musulmans depuis leur naissance en 1928, qui sont soutenus et utilisés par les Anglo-américains à partir des années 1940 jusqu’à nos jours.

Sommaire succinct :

Préface

Avant-propos

Partie I

Le wahhabisme, une hérésie condamnée par les savants et les jurisconsultes musulmans

Les réfutations du wahhabisme par les savants font force de loi

L’expansion du wahhabisme : l’œuvre des Saoud, des Britanniques et des Américains

Partie II

Le réformisme « islamique » et les Frères musulmans

Contexte historique et idéologique de la naissance du réformisme « islamique »

Le réformisme « islamique », un mouvement né dans les loges maçonniques

Partie III

Les Jeunes-Turcs et les réformistes enterrent le califat et donnent naissance à l’islam politique

Contexte historique de l’abolition du califat

Le réformisme contre le califat

L’abolition du califat ouvre la voie à l’islam politique

Les Frères musulmans, protégés par l’Arabie saoudite et au service des Anglo-américains

Printemps arabe ou hiver terroriste : l’alliance wahhabo-frériste contre le monde arabo-musulman

Bibliographie sommaire

2 pensées sur “Parution du livre “L’islam politique” chez KA’ Éditions en partenariat avec Strategika

  • 27 novembre 2021 à 1 h 11 min
    Permalink

    Navrée mais votre livre qui prétend que ma religion est au service de machin chose, non merci. Allez mettre vos idées ou vos analyses dans l’esprit de qui vous voulez mais la religion de l’islam n’est au service de strictement personne. Donc laissez les musulmans tranquilles et allez déverser votre propagande et votre haine aux idiots utiles. Les manipulables à souhait, ceux qui boivent votre livre comme une parole d’évangile. Personne ne va m’expliquer ma religion et encore moins pour me dire qu’elle est au service de machin chose. Si certains sont assez stupides pour rentrer dans votre jeu, c’est sans doute qu’ils ne connaissent strictement rien à la religion où alors sous le prisme d’un conditionnement de masse pour des intérêts qui relèvent plus de la psychiatrie occidentale et sa propagande. Quand on ne connaît pas la religion, on s’abstient d’en parler et de faire du prosélytisme déviant en se présentant expert…de votre propre deviance. Allez vous deconditionner, cela vous fera le plus grand bien. Laissez les gens en paix et tout ira pour le mieux dans le meilleur des mondes. On connaît les manipulations et les blablablas. C’est bon on a vu à quoi ressemble votre mode de pensée semblable à votre évolution : archaïque et vulgaire. De la sous culture. Sans intérêt.

    Répondre
    • 16 janvier 2022 à 11 h 39 min
      Permalink

      Ce qui est navrant, c’est de faire un commentaire aussi long pour ne rien dire, comme :
      “la religion de l’islam n’est au service de strictement personne”

      Bien au contraire l’Islam est au service de l’ensemble de l’humanité, cependant ce que nous comprenons et retenons de préceptes religieux est dépendant de l’intelligence et du libre arbitre.
      Sourate 3, Al-Imran
      “C’est lui qui a fait descendre sur toi le Livre: Il s’y trouve des versets sans équivoque —la mère du Livre — et d’autres obscurs. Ceux dont les coeurs penchent vers l’erreur s’attachent à ce qui est obscur, car ils recherchent la discorde (fitna) et sont avides d’interprétations (ta’wîl) ; mais nul autre que Dieu ne connaît l’interprétation du Livre. Ceux qui sont enracinés dans la science disent ‘Nous croyons ! tout vient de notre Seigneur !’, mais seuls les hommes doués d’intelligence s’en souviennent.”

      Sourate 62 Al Jumu’- Verset 5
      “Ceux qui ont été chargé de la Thora mais qui ne l’on pas appliquée, sont pareils à l’âne qui porte des livres. Quel mauvais exemple que celui de ceux qui traitent de mensonges les versets d’Allah et Allah ne guide pas les gens injustes.

      Cette dernière me fait penser aux Wahhabites (la sous culture sans intérêt), gardiens des lieux saint, qui se prennent pour les propriétaires en lieu et place de Dieu. Ce n’est pas un hasard s’ils sont les alliés objectifs de la lie de l’humanité (l’entité israélienne).
      Ceux qui prônent l’islam de la soumission à l’Ennemie de l’humanité, ne peuvent se réclamer de l’Islam véridique en vertu d’une sourate (que je te laisse le soin de découvrir); Témoin d’une injustice incite à intervenir si on est fort, à parler si on est faible et au moins à condamner dans son coeur si on a peur.
      Assalam Aleikoum.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.