Se rapproche-t-on d’une guerre ouverte entre les Etats-Unis et la Russie?

Vues : 1820

Source : lecourrierdesstrateges.fr – 15 septembre 2022

https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/09/15/se-rapproche-t-on-dune-guerre-ouverte-entre-les-etats-unis-et-la-russie/

Abonnez-vous au canal Telegram Strategika pour ne rien rater de notre actualité

Pour nous soutenir commandez le livre : “Globalisme et dépopulation” édité par Strategika

Les Etats-Unis jouent avec le feu. Le message de la diplomatie russe a été très clair, ce 14 septembre. La Russie constate non seulement que les USA sont partie prenante au conflit. Mais, selon Moscou, Washington se rapproche dangereusement de la ligne rouge, qui mettrait la démocratie américaine en guerre de facto avec la Russie.

Il y a lieu d’être “profondément préoccupé” par le fait que le gouvernement américain se “vante ouvertement” que les succès de l’Ukraine sur le champ de bataille ont été obtenus avec l’implication directe du Pentagone, a déclaré l’ambassadeur russe à Washington, Anatoly Antonov, dans une interview mercredi 14 septembre.

Dans ce contexte, les déclarations de Washington selon lesquelles les États-Unis ne sont pas partie au conflit semblent absolument ridicules et infondées“, a déclaré Antonov à RIA Novosti. “Les faits et les interviews de politiciens et de généraux anciens et actuels disent le contraire“.

Avertissement russe très clair aux Etats-Unis

Les vidéos actuellement diffusées sur les chaînes occidentales montrent clairement que des soldats et des officiers parlant couramment l’anglais, dont beaucoup ont un accent britannique et américain prononcé, se battent contre nous”, a ajouté l’ambassadeur.

Les États-Unis ont tout fait pour faire de l’Ukraine un dépotoir pour leurs armes obsolètes, mais aussi un champ d’essai pour les nouveaux équipements de l’OTAN, a déclaré M. Antonov, soulignant l’appétit insatiable du complexe militaro-industriel américain pour les profits.

Mais le plus important dans les propos tenus par l’ambassadeur russe aux Etats-Unis est ce qui suit: 

Si les Américains se plient aux demandes “insensées” de l’Ukraine concernant les fusées à longue portée, a-t-il ajouté, “un tel scénario signifierait l’implication directe des États-Unis dans une confrontation militaire avec la Russie.”

La porte-parole du Ministère des Affaires étrangères russe, Madame Zakharova, a amplifié les propos de Monsieur Antonov: 

Une éventuelle fourniture de missiles de plus longue portée à Kiev par Washington reviendra à franchir une ligne rouge et à faire des États-Unis une partie directe au conflit“, a déclaré jeudi  Maria Zakharova, lors d’un point de presse, ajoutant que dans ce cas, Moscou serait contraint de réagir “de manière appropriée“.

Une crise de Cuba inversée? 

Si Washington décide de fournir des missiles de plus longue portée à Kiev, en faisant cela, il franchira une ligne rouge et deviendra une partie directe au conflit. Dans un tel scénario, nous serons contraints de réagir de manière appropriée“, a-t-elle déclaré.

Madame Zakharova a averti que la Russie se réservait le droit de défendre son territoire “par tous les moyens disponibles.”

La fourniture éventuelle de missiles au régime de Kiev est identique à une situation dans laquelle les pays européens pourraient accueillir des missiles à lanceur terrestre de fabrication américaine, précédemment interdits par le traité sur les missiles à portée intermédiaire et à plus courte portée, capables de frapper des cibles sur le territoire russe“, a ajouté Mme Zakharova.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *