Voici le scénario plausible du sabotage des gazoducs Nordstream 1 et 2 par les Etats-Unis

Vues : 3508

Source : lecourrierdesstrateges.fr – 28 septembre 2022

https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/09/28/voici-le-scenario-plausible-du-sabotage-des-gazoducs-nordstream-1-et-2-par-les-etats-unis/

Abonnez-vous au canal Telegram Strategika pour ne rien rater de notre actualité

Pour nous soutenir commandez le livre : “Globalisme et dépopulation” édité par Strategika

Nous n’en sommes qu’au début de l’évaluation du drame géopolitique qui vient inaugurer une nouvelle phase de la Guerre d’Ukraine: le sabotage de Nordstream 1 et Nordstream 2. Sans que l’on puisse avoir à l’heure actuelle de certitude absolue, plusieurs jalons chronologiques pointent vers une action américaine. Voic le scénario, qui devra être confirmé et affiné.

27 janvier 2022: Victoria Nuland profère les premières menaces contre Nordstream 2

#NordStreamGate – 27 janvier 2022, #VictoriaNuland Sous-secrétaire d’État pour les Affaires politiques des #USA: “Si la #Russie envahit l”#Ukraine d’une manière ou d’une autre #NordStream2 n’avancera pas”#NordStream #Gazprom #Donbass#ReferendumDonbasspic.twitter.com/QvsUygKzKj

— Militant.André.D (@Circonscripti18) September 28, 2022

27 janvier 2022:  Victoria Nuland, chef d’orchestre du coup d’Etat de Maïdan en 2014, célèbre pour son interjection très subtile : “F… the EU!”, annonçait que “Nordstream 2  “n’avancerait pas” si la Russie envahissait l’Ukraine. 

7 février 2022 – Joe Biden: “Nous saurons le faire!”

Pres. Biden: “If Russia invades…then there will be no longer a Nord Stream 2. We will bring an end to it.”

Reporter: “But how will you do that, exactly, since…the project is in Germany’s control?”

Biden: “I promise you, we will be able to do that.” https://t.co/uruQ4F4zM9 pic.twitter.com/4ksDaaU0YC

— ABC News (@ABC) February 7, 2022

En présence du Chancelier Scholz, avec qui il vient de s’entretenir, Joe Biden annonce que les Etats-Unis “mettraient fin” à Nordstream 2 si la Russie envahissait l’Ukraine. 

Et comme un journaliste trouve étonnant que ce soit dit en face du Chancelier allemand, qui “contrôle” les gazoducs concernés, l’homme de la Maison Blanche répond, énigmatique: “Je vous promets, nous saurons le faire”. 

10 juin 2022 exercice BALTOPS – à proximité des segments de gazoduc sabotés le 16 septembre

The US was doing exercises with mock explosives 4 months ago during a maritime-focused exercise including 14 NATO countries off the coast of Bornholm, Denmark, where 2 leaks of the Nord Stream pipeline were located

#Nordstream #Nordstream1 #Nordstream2https://t.co/ICpaaAL6dS

— Tommy Ocardite (@Pureblood1984) September 27, 2022

Le 10 juin 2022 ont lieu des exercices de l’OTAN consistant à plonger et placer des explosifs, au large de Bornholm, au Danemark, soit dans la zone où les explosions ont eu lieu le 26 septembre. 

2-26 septembre: mouvements d’hélicoptères et de navires de guerre américains dans la zone où ont eu lieu les explosions.

Le 2 septembre, nous remarqué, écrit le canal télégramme russophone “Koti i kochka kramnika” quelques manœuvres intéressantes d’un hélicoptère américain, indicatif d’appel FFAB123. Nous avons alors supposé qu’il provenait de l’escadre USS Kearsarge, mais aujourd’hui nous l’avons examiné de plus près.

Selon le site ads-b.nl, cet indicatif a été utilisé récemment par 6 avions, dont nous avons pu déterminer les numéros de vol de trois d’entre eux. Tous sont des Sikorsky MH-60S.

En superposant l’itinéraire de FFAB123 sur le schéma de l’accident d’hier, nous obtenons un résultat assez intéressant : l’hélicoptère volait soit le long de l’itinéraire de Nord Stream-2, soit entre les points où l’accident s’est produit.

Twitter, quant à lui, a trouvé des captures d’écran d’autres vols de l’armée de l’air américaine dans, la suivante a été prise le 13 septembre.

La semaine dernière, les navires USS Kearsarge et USS Gunston Hall sont entrés dans le port de Gdynia. Hier (le 26), l’USS Paul Ignatius est entré dans le port pour quelques heures. (Laissez le groupe de travail pour une mission ; reprenez-le après avoir accompli la tâche. Mission accomplie ?)

27 septembre au matin, le Tagesspiegel informe le premier des explosions

« Un sabotage ne doit pas être exclu » concernant les fuites des gazoducs #NordStream 1 et 2.

’ombre de la #Russie plane ! @Tagesspiegel évoque une possible opération sous « faux drapeau » dans le but de faire augmenter les prix du #gaz.https://t.co/vmusArlGmf

— OpexNews (@OpexNews) September 27, 2022

Pendant la journée se met en place, en particulier en Allemagne, un narratif par lequel on reconnaît le sabotage et on l’attribue aux Russes. 

Un des membres du comité directeur de Bilderberg revendique l’action pour les Etats-Unis à 18h38

Thank you, USA. pic.twitter.com/nALlYQ1Crb

— Radek Sikorski MEP (@radeksikorski) September 27, 2022

Alors que le narratif du sabotage russe prend sa vitesse de croisière, Radek Sikorski, ancien ministre polonais des Affaires étrangères, membre du Parlement européen, et, selon une de mes sources, membre du comité directeur du club de Bilderberg, crache le morceau en remerciant les Etats-Unis. 

On notera que, ce même 27 septembre, était inauguré le gazoduc entre la Norvège et la Pologne

5 pensées sur “Voici le scénario plausible du sabotage des gazoducs Nordstream 1 et 2 par les Etats-Unis

  • 29 septembre 2022 à 12 h 53 min
    Permalink

    Les danois savent très bien les faits, ils sont complices avec ceux qui pratiquent le terrorisme d’état. Si les russes y était pour quelques choses ils auraient immédiatement donné l’alerte, ce qui n’est pas le cas, les danois sont devenus un état terroriste de fait, il seront tenus pour responsable de la suite des évènements.

    Répondre
  • 29 septembre 2022 à 14 h 19 min
    Permalink

    Je ne comprend pas qu’on se pose la question ! Évidemment que ce sont les ricains. Reste à le prouver et ça, ça va être compliqué.

    A la place des russes je ne me compliquerais pas la vie. J’enverrais une de ces nouvelles torpilles dont j’ai oublié le nom, sur le gazoduc sous-marin entre le canada et les US. La Biden il va moins rigoler ce connard pédo-sénile.

    Répondre
    • 29 septembre 2022 à 22 h 49 min
      Permalink

      Un pipeline est piloté depuis un ou deux salles de contrôle qui ont la possibilité de fermer les vannes qui alimentent ces pipes . De plus les stations de compressions arrêtent d’envoyer le gaz en cas de défaut ou de baisse de pression.
      Donc la question à se poser est : Qui pilote les vannes et les stations de compression…

      Répondre
    • 30 septembre 2022 à 10 h 31 min
      Permalink

      Je sais très bien que ce sont les U.S.A. et les spécialistes anglais qui sont les responsables, ce que je reproche aux danois qui savent très bien ce qui se passait, d’avoir laissez faire, ils sont donc complices des terroristes et des conséquences de leur acte;

      Répondre
  • 30 septembre 2022 à 16 h 42 min
    Permalink

    Compte tenu du niveau de crétinerie de notre société, les Etats malfaisants, n’hésitent plus à commettre des forfaits grossiers et à poser des questions idiotes relayés par nos médias mainstream.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *