Soros, Clinton et Obama derrière la campagne anti Musk

Selon les auteurs de la lettre, Elon Musk “va encore plus empoisonner notre écosystème d’information et constituer une menace directe pour la sécurité publique”.
“Twitter risque de devenir un cloaque de désinformation, auquel votre marque sera attachée”.
Musk a répondu en voulant savoir qui se cachait derrière les 26 groupes signataires de la lettre et en commentant : “La lumière du soleil est le meilleur désinfectant”

Lire la suite