La Grande Remise à Zéro ou “Great Reset”, c’est quoi ?

Vues : 6060

Source: medias-presse.info – Michelle Marie – 8 décembre 2020

Le 3 juin 2020, en conséquence de la “crise sanitaire mondiale”, le Forum économique mondial (WEF) de Genève a annoncé un sommet pour janvier 2021 à Davos, en Suisse, dont le thème serait “La grande remise à zéro”.    Le WEF est un rassemblement mondial des élites politiques, financières et sociales. Selon le “Telegraph”, 119 milliardaires avaient assisté aux discussions de Davos en 2020. En 2018, 1 200 des participants étaient arrivés en jet privé.   Le communiqué de presse du WEF a poursuivi :   “L’annonce de “La grande remise à zéro” a été faite par S.A.R. le Prince de Galles et le Professeur Schwab lors d’une réunion virtuelle, suivie par les déclarations du Secrétaire Général des Nations Unies António Guterres et de la Directrice Exécutive du FMI Kristalina Georgieva.”   Le professeur Klaus Schwab, fondateur et président du Forum économique mondial, a fait sa propre déclaration le jour même de l’annonce, sous le titre “Le temps est venu d’une “grande remise à zéro””, avec en sous-titre “Dans toute crise, se présente une opportunité”.   L’essence de ses propos et de ses idées exprimées ailleurs, dans ses publications, est résumée ci-après dans une série de tableaux.  

  “Le Covid est une des pandémies les moins mortelles qu’ait connues le monde au cours des 2.000 dernières années”.  

“Le Covid offre l’occasion d’introduire des changements sociaux sans précédent par le biais de la “La Grande Remise à Zéro” …bien des choses changeront pour toujours… et un monde nouveau émergera.”  

“Un grand nombre d’entre nous se demandent quand les choses reviendront à la normale… La réponse est en bref : Jamais”.  

“Nous deviendrons plus performants dans la manipulation de nos gènes, et ceux de nos enfants”.

“De la poussière “intelligente”, des ordinateurs munis d’antennes, tous plus minuscules qu’un grain de sable, pourront s’organiser à l’intérieur du corps humain.”

“Franchir les frontières nationales impliquera un scan détaillé du cerveau pour évaluer le risque sécuritaire que pose le voyageur”.

“Des appareils externes seront très probablement implantables dans notre cerveau ou notre corps”.

“Les outils de la 4ème révolution industrielle permettront de nouvelles formes de surveillance et de nouveaux mécanismes de contrôle”.

“Le travail des avocats, des médecins, des journalistes ou des bibliothécaires sera sans doute partiellement ou totalement automatisé”.

“L’avenir nous mettra au défi de comprendre ce que signifie être humain”.   La réunion annuelle du WEF aura en fait lieu à Singapour du 13 au 16 mai 2021, a-t-on annoncé il y a une heure, pour retourner à Davos-Klosters en 2022. C’est le faible nombre de cas de Covid à Singapour qui a motivé ce changement de lieu, Depuis le 1er octobre, la ville-État a accepté des demandes de tenue de réunions d’affaires à grande échelle pouvant accueillir jusqu’à 250 personnes, avec certaines restrictions. Son approche vis-à-vis de ce qu’il est convenu d’appeler la pandémie, a été testée lors d’une conférence sur l’énergie en octobre dernier. Les participants à la manifestation, qui s’est tenue à l’hôtel Marina Bay Sands dans le centre de la ville, ont dû passer un test rapide Covid-19, dont les résultats ont été obtenus en 30 minutes, et télécharger une application de traçage des contacts.   Quant à nous autres, la plèbe, nous pouvons pousser un petit soupir de soulagement à la perspective de ce répit limité qui nous est offert. Qu’il soit l’occasion d’une meilleure préparation de la résistance citoyenne.

Illustration principale: Eric Miller

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *