Après l’Event 201, le forum de Davos et la fondation-Bill-et-Melinda-Gates organisent le “Cyberpolygone”

la dernière grande simulation organisée par le forum de Davos et la fondation-Bill-et-Melinda-Gates était l’Event 201, un exercice de pandémie mondiale qui mettait en scène une épidémie de coronavirus propagée par des animaux porteurs à l’homme… Alors, bien sûr, beaucoup de gens commencent à se demander si la foudre frappera deux fois pour les globalistes au WEF. Y aura-t-il une cyberattaque à grande échelle qui fera tomber la chaîne d’approvisionnement internationale dans les prochains mois ? Y aura-t-il une autre coïncidence miraculeuse qui déstabilisera les systèmes commerciaux du monde et créera des conflits sociaux ?

Lire la suite

Covid 19 et Grande Réinitialisation : réflexions autour d’un livre et de ses auteurs.

Le livre, nous dit Klaus Schwab, a été relu par des membres du W.E.F. (il ne dit pas lesquels) avant publication (début de l’été pour la version anglaise – automne 2020 pour la version française). On peut donc le considérer comme un point de vue officiel du Forum de Davos ou, au moins, comme une synthèse / compromis des réflexions de son premier cercle dès la première période du Covid. La précocité de la rédaction du livre par rapport au début de la crise du Covid est un indice qu’il s’agit bien de réflexions antérieures réutilisées à cette occasion.

Lire la suite

Qui est Alexander Soros, actuel vice-président de l’Open Society ?

Alexander Soros est aujourd’hui vice-président de l’Open Society et fut l’un des Young Global Leaders de 2018 du Forum économique mondial fondé par Klaus Schwab. Il est aussi le président fondateur de Bend the Arc Jewish Action l’un des principaux lobbys chargés de ramener la communauté juive américaine à gauche ; association qui fut aussi très impliquée dans le soutien au mouvement Black Lives Matter

Lire la suite

Société ouverte vs Chine : le choc des globalismes (première partie) – Pierre-Antoine Plaquevent

Birmanie ; routes de la soie et de l’opium ; guerre hors limites ; géopolitique ; géosophie.
La Chine, qui poursuit des objectifs de contrôle cyberpolitique et biopolitique total de sa population, ne représente pas réellement une alternative de société face à la version occidentale du globalisme politique. Mais la politique d’intégration économique de l’Eurasie et de l’Afrique poursuivie par la Chine au travers du réseau BRI (Belt and Road Initiative) constitue une forme de globalisme économique alternatif qui vient toujours plus se confronter avec les puissances dominantes mais déclinantes de l’ordre mondial.

Lire la suite

Covid-19. Le gouvernement allemand a commandé à des scientifiques des projections alarmistes pour justifier des mesures répressives !

Die Welt, vient de jeter un pavé dans la mare du Covid-19. Il apporte la preuve que le ministère de l’Intérieur allemand avait commandé à des scientifiques des projections de mortalité alarmistes (jusque à 1 million de morts…) pour justifier « des mesures préventives et répressives » (sic).

Lire la suite

La Grande Remise à Zéro ou “Great Reset”, c’est quoi ?

Le Covid est une des pandémies les moins mortelles qu’ait connues le monde au cours des 2.000 dernières années.
Les outils de la 4ème révolution industrielle permettront de nouvelles formes de surveillance et de nouveaux mécanismes de contrôle.

Lire la suite

Klaus Schwab déclare que le « Grand Reset » conduira à la fusion de l’identité physique, numérique et biologique

Schwab apparaît comme un « prophète » du futur transhumanisme, c’est-à-dire de la fusion des humains et des machines – des micropuces implantables qui agiraient comme des smartphones à l’intérieur du corps humain, transmettant les pensées au lieu de les verbaliser – y compris celles que la personne n’a pas encore exprimées.

Lire la suite

Du confinement au « Grand Reset »

Pour l’individu, son identité est réduite à une application ou une puce qui enregistre presque toute son activité personnelle. Afin d’obtenir quelques droits individuels, et ne serait-ce que pour se rendre dans un certain lieu, une personne doit trouver un équilibre entre ces privilèges apparents et sa soumission à un ensemble de règlements qui définissent en détail ce qui constitue un « bon comportement » et est considéré comme bénéfique pour l’humanité et l’environnement. Par exemple, lors d’une pandémie, ce type de contrôle s’étendrait de l’obligation de porter un masque et de pratiquer la distanciation sociale à celle d’avoir des vaccinations spécifiques afin de postuler à un emploi ou de voyager.

Lire la suite