André Ilnitsky, conseiller de Sergueï Choïgou, ministre russe de la Défense : le COVID est un projet des globalistes

Vues : 2605

Source: Сталкер Zone – traduction comite-valmy.org – 20 décembre 2020

Le 16 décembre, le Conseil de la Fédération a organisé une « table ronde » de la Commission provisoire du Conseil de la Fédération pour la protection de la souveraineté des États et la prévention des ingérences dans les affaires intérieures de la Russie (Président – Andrey Klimov) sur le sujet « Les tentatives étrangères d’utiliser l’espace post-soviétique / étranger-proche pour déstabiliser le système politique de la Russie ».

Les sénateurs ont participé à la réunion de la « table ronde » – membres de la Commission provisoire du Conseil de la Fédération Elena Afanasyeva, Aleksandr Vaynberg, Margarita Pavlova, Vladimir Poletayev, membre du Présidium du Conseil pour la politique étrangère et de défense et Colonel du Service de renseignement extérieur Andrey Bezrukov, membre de la Chambre publique de la Fédération de Russie Maria Butina, Premier ministre de l’Ukraine en 2010-2014 Nikolay Azarov, président de la Commission permanente de la Chambre des représentants de l’Assemblée nationale du Bélarus Andrey Savinykh, vice-président de l’ONG « Belaya Rus » Aleksandr Shatko, président du parti bulgare « Renouveau de la patrie » (créé sur la base du mouvement national « Russophiles ») Nikolay Malinov, directeur des communications de « Rossiya Segodnya » Pyotr Lidov-Petrovsky et autres.

Mais c’est le discours du conseiller de Serge Shoigu, le scientifique, publiciste, membre du Conseil de la politique étrangère et de défense André Ilnitsky qui a reçu le plus grand écho.

«  Déséquilibrer l’économie et les systèmes de santé des États nationaux est la tâche principale du projet de coronavirus. Elle a été réalisé avec succès », a déclaré Andrey Ilnitsky, conseiller du ministre russe de la Défense.

Selon Ilnitsky, les multinationales occidentales considèrent le coronavirus comme leur propre projet. La tâche consiste à avoir un impact à grande échelle sur les États du monde entier et à transformer complètement la vie des gens grâce à de strictes restrictions anti-coronavirus.

Andrey Ilnitsky a inclus dans son rapport des points indiquant des tentatives de pression sur notre pays et d’autres pays du monde qui ont décidé de préserver leur souveraineté. Entre autres choses, il a parlé du forum fermé bien connu de Davos, où a été discutée la mise en œuvre du plan des mondialistes. Il a été ouvertement annoncé que la pandémie de coronavirus devrait devenir un outil pour une « réinitialisation globale » et que personne ne devrait retourner à son ancienne vie.

La démocratie doit être établie partout dans le monde – bien sûr, sous une forme qui intéresse les organisateurs du projet. Et ceux qui veulent préserver les États nationaux devraient être privés de bénéfices : « Nous n’autoriserons pas le retour du monde pré-coronavirus, nous poserons des questions aux politiques… » Et qui sommes-nous ? Les sociétés transnationales. Ils poseront des questions sur les mesures de dissuasion, dont il résulte que « ce n’est pas le covid qui est une menace, mais les mesures qui sont prises dans le monde », a expliqué Ilnitsky.

Il a rappelé la formule de combat du virus dans la guerre biologique. Le principal indicateur du virus dans l’attaque biologique de l’ennemi est la virulence, c’est-à-dire la capacité d’infecter le corps humain. Les thèses exposées par Ilnitsky sont contenues dans le livre de Klaus Schwab « Covid-19 : The Great Reset ». Schwab, il faut le dire, a organisé le Forum de Davos. Dans son livre, il appelle à un monde gouverné par les entreprises.

« Et dans ce monde, il n’y aura pas de place pour les États-nations. Ils n’y seront plus. Citation : « Si la démocratie et la mondialisation se développent, il n’y aura pas de place pour un État-nation ». Bien sûr, en premier lieu, il n’y aura pas de place pour la Russie souveraine. Le projet covid a semé la peur chez les gens, démoli l’administration Donald Trump, agité les États nationaux, mis à rude épreuve les systèmes de santé… Il a rempli sa tâche. Au fait, la formule de combat du virus, et elle n’est pas connue aujourd’hui… Ce n’est pas un virus tueur. Le principal indicateur du virus est la virulence, il doit déséquilibrer les systèmes de santé de l’ennemi. Et après cela, les virus tueurs sont lancés. Ce ne sont que des informations… Donc, pour continuer à démanteler le vieux monde, les mondialistes ont besoin de plateformes. »

En particulier, ces plateformes devraient être « l’agenda vert », la numérisation et divers types de simulateurs idéologiques – des LGBT au BLM, qui « entreront » dans les États nationaux et s’enracineront.

L’expert a souligné le danger que représentaient les sociétés transnationales vis-à-vis des États indépendants. Ilnitsky a appelé les députés et les sénateurs du Conseil de la Fédération à rejeter les projets de loi qui pourraient contenir une menace potentielle pour la sécurité nationale de la Russie.

Une pensée sur “André Ilnitsky, conseiller de Sergueï Choïgou, ministre russe de la Défense : le COVID est un projet des globalistes

  • 25 février 2021 à 7 h 57 min
    Permalink

    un projet clairement satanique . Merci pour votre travail de recherche

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *