De quoi Macron a-t-il peur lorsqu’il dit « il pourrait y avoir des mesures d’urgence qu’il faudra prendre dans les prochains jours » ?

Vues : 5127

Source : insolentiae.com – 27 avril 2022 – Charles Sannat

https://insolentiae.com/de-quoi-macron-a-t-il-peur-lorsquil-dit-il-pourrait-y-avoir-des-mesures-durgence-quil-faudra-prendre-dans-les-prochains-jours/

Abonnez-vous au canal Telegram Strategika pour ne rien rater de notre actualité

Faites un don pour soutenir l’analyse stratégique indépendante

Dans cet article publié par Le Point, nous apprenons qu’avant les législatives, « Macron envisage un gouvernement restreint limité à une douzaine de ministres, complété après le prochain scrutin de juin ».

« À l’occasion d’une interview sur BFMTV, avant sa réélection, Emmanuel Macron avait évoqué la nécessité « d’une transition » entre la démission du gouvernement et les législatives. « Il est important que dans ce contexte de guerre et de tension très forte sur le pouvoir d’achat, il puisse y avoir une gestion des affaires courantes très réactive, car il pourrait y avoir des mesures d’urgence qu’il faudra prendre dans les prochains jours », avait assuré le président-candidat, prônant ainsi « la continuité ». Une chose est certaine selon le chef de l’État : le ou la futur(e) chef(fe) du gouvernement sera directement chargé(e) de la planification écologique ».

Alors de quoi le président a-t-il peur ?

De la matérialisation de l’un ou de plusieurs des risques qui pèsent sur nos têtes alors que nous faisons tous comme si tout allait parfaitement bien.

La guerre en Ukraine qui devient chaque jour un peu plus une guerre de l’Otan contre la Russie peut dégénérer à tout instant.

Les impacts des confinements en Chine comme du conflit en cours actuellement au cœur de l’Europe menacent directement nos approvisionnements et nos chaînes logistiques et donc nos économies confrontées à un risque de plus en plus important de pénurie.

L’insistance du président sur la « planification écologique » qui sera directement sous la responsabilité du prochain premier ministre est surtout à comprendre comme étant une nécessité de gérer la disette.

Nous « masquerons » ou nous donnerons du sens à nos disettes énergétiques et matérielles et parfois même alimentaires, en nous parant de la vertu de la transition écologique.

Charles SANNAT

Source LePoint.fr ici

8 pensées sur “De quoi Macron a-t-il peur lorsqu’il dit « il pourrait y avoir des mesures d’urgence qu’il faudra prendre dans les prochains jours » ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.