Soros Watch : l’alliance Soros-Gates-Clinton lance un système de suivi des contaminations aux États-Unis

Par Francesca Totolo
Source : ilprimatonazionale.it / Traduction P-A Plaquevent

Alors que l’application Immuni est toujours en discussion en Italie, début mai, le gouverneur du Massachusetts Charlie Baker a annoncé la mise en place d’un système de traçage des contacts pour le confinement des coronavirus :

“Le Commonwealth du Massachusetts, en collaboration avec Partners in health, a créé le Covid-19 Community Tracing Collaborative (CTC). Le programme vise à atteindre les patients dont la positivité au COVID-19 a été confirmée afin d’aider d’autres personnes qui ont été potentiellement exposées au virus. Lorsque l’équipe MA COVID appelle, vous pouvez faire votre part en répondant au téléphone et en fournissant des informations utiles qui vous aideront à aplatir et à réduire la courbe au Massachusetts.”

En même temps, Sheila Davis, PDG de Partners in health, a déclaré :

“Nous sommes honorés de faire partie de l’équipe choisie par le gouverneur Baker pour lutter contre le Covid-19 et nous espérons que l’expérience de Partners in health dans la lutte contre les pandémies dans le monde entier aidera à endiguer l’épidémie de Covid-19 au Massachusetts.”

Parmi les fondateurs et actuellement membres du conseil d’administration de l’organisation figure l’ancien président de la Banque mondiale (nommé par l’administration Obama) Jim Yong Kim, qui a déclaré à propos du CTC :

“Cette expansion du réseau de recherche des contacts, soutenue par la société civile et les professionnels de la santé publique, sera massive. Les données et l’expérience des pays qui ont réussi à infléchir la courbe Covid-19 vers le bas nous ont montré que nous n’avons pas le choix. Il est temps de passer à l’attaque contre le virus”.

Conflits d’intérêts et “Big pharma”

Il faut creuser plus profondément pour mieux comprendre qui est derrière cette organisation. Au sein du conseil d’administration de Partners in health, on retrouve Chelsea Clinton, fille du couple présidentiel, qui vient à peine d’arriver pour renforcer le front progressiste interne, facilement repérable dans la liste des financiers de l’organisation. Parmi ceux-ci, on ne pouvait pas manquer la fondation de George Soros, le seigneur de la “société ouverte”, et celle de Bill Gates, son éminence de la santé mondiale. Mais c’est en analysant les partenaires de l’entreprise Partners in health que l’on remarque des conflits d’intérêts évidents entre la santé publique et les intérêts économiques privés.

En effet, on y retrouve la liste complète des grands complexes pharmaceutiques, dont beaucoup sont également de généreux financiers de l’Organisation mondiale de la santé, comme Johnson & Johnson, Merck, Novartis, Gilead Sciences et GlaxoSmithKline. Dans le Massachusetts, comme l’indique Partners in health, “le Covid-19 Community Tracing Collaborative a déjà commencé à soutenir les efforts des autorités de l’État en analysant des centaines de tracés qui ont permis de rappeler les personnes qui ont été en contact étroit avec des patients atteints de Covid-19 confirmés. Le travail du CTC est lié aux efforts de l’Etat pour augmenter les tests et apportera un soutien aux personnes en quarantaine pour contenir la propagation de Covid-19”.

Concernant le caractère privé du système de suivi, l’administration de Charlie Baker a clairement indiqué que “les informations sont strictement confidentielles et seront traitées comme des dossiers médicaux privés” et “ne seront pas partagées avec d’autres agences, y compris les fonctionnaires de l’immigration. Ayant externalisé les données sur l’état de santé de ses résidents à une organisation privée, on se demande comment l’État du Massachusetts va protéger ces grandes données coûteuses et fondamentales contre les puissants bailleurs de fonds de Partners in health, qui pourraient aussi les utiliser pour parier sur la santé mondiale à la bourse.

Une pensée sur “Soros Watch : l’alliance Soros-Gates-Clinton lance un système de suivi des contaminations aux États-Unis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *