Israël facilite l’accès à l’avortement, en annulant des formalités obligatoires

La commission du travail, de la protection sociale et de la santé de la Knesset a approuvé lundi de nouvelles réglementations visant à faciliter l’avortement en supprimant certaines des procédures requises, offrant ainsi des options plus larges et simplifiées aux femmes souhaitant mettre un terme à leur grossesse.

Lire la suite

Londres sera la première à être bombardée pendant la troisième guerre mondiale

Andrey Gurulyov, membre du comité de défense, a menacé l’OTAN aujourd’hui, et affirme qu’« il est clair que la menace pour le monde vient des Anglo-Saxons ». Gurulyov a déclaré que si la guerre éclatait avec l’OTAN, la Russie frapperait Londres en premier.

Lire la suite

Donbass: le jour où le coeur de l’Europe s’est remis à battre

La situation du front Nord Donbass, qui avait stagné pendant à peu près 1 mois (hormis quelques villages libérés sur la ligne de contact) vient de précipiter plus en avant les forces ukrainiennes du bastion de Severodonetsk / Lisichansk vers leur anéantissement total par des offensives russes avançant derrière le rouleau compresseur démesuré de leur artillerie et aviation.

Lire la suite

L’ère post-conflit en Ukraine  : comment éviter une Nouvelle Guerre Froide entre les Européens de l’Ouest et la Russie  ?

Le conflit en Ukraine confirme que la nouvelle configuration géopolitique à l’échelle mondiale est caractérisée par une lutte de répartition des espaces géopolitiques entre grandes puissances. A l‘échelle mondiale, ce conflit s’inscrit dans la clarification, au moyen du rapport de force militaire classique, de l’équilibre géopolitique mondial et donc de sa nouvelle configuration au  XXIème siècle dominée par trois pôles principaux, la triade formée par Etats-Unis, la Chine et la Russie. et en Europe la rivalité géopolitique entre les Etats-Unis et la Russie.

Lire la suite

Premiers enseignements géopolitiques de la guerre en Ukraine

Une fois encore ce n’est pas malheureusement la voix de la France qui, dans les cinq prochaines années, décidera de l’avenir de l’Europe et de ses rapports avec la Russie, mais celle de l’Allemagne, où le pouvoir politique est plus à l’écoute des intérêts économiques de ses entreprises et de ses citoyens.

Lire la suite

Bras de fer entre Russes et Allemands sur le télescope Spektr-RG, à 1,5 million de km de la Terre

À la suite de l’invasion de l’Ukraine, l’instrument eROSITA, contribution majeure de l’Allemagne au télescope en bande X Spektr-RG, a été éteint, et la coopération est au point mort. Mais les autorités russes menacent, contre l’avis de leurs scientifiques, de forcer le redémarrage de l’instrument. Une affaire politique autant que technique.

Lire la suite

Confessions d’un « ex » partisan du pic pétrolier

Le pétrole brut et le gaz naturel de pétrole n’ont aucun lien intrinsèque avec la matière biologique provenant de la surface de la terre. Ce sont des matières primordiales qui ont fait irruption des grandes profondeurs ». Les géologues soviétiques avaient bouleversé la géologie orthodoxe occidentale. Ils ont appelé leur théorie de l’origine du pétrole la théorie « a-biotique » – non-biologique – pour la distinguer de la théorie biologique occidentale des origines.

Lire la suite

Julian Assange, Alina Lipp, et Anne-Laure Bonnel – Quand la vérité devient un crime en Occident

Si pour l’instant Alina Lipp et Anne-Laure Bonnel ne sont pas encore dans la situation terrible dans laquelle se trouve Julian Assange, son cas doit faire comprendre à tous que les pays occidentaux n’ont de démocratie que le nom, et que ce qui arrive aujourd’hui à ce journaliste pourrait bien leur arriver un jour prochain, s’il leur arrivait par malheur de dire une vérité qui dérange. C’est pour cela qu’il faut se battre pour empêcher qu’Assange soit extradé vers les États-Unis. Pour empêcher que dire la vérité ne soit considéré comme un crime !

Lire la suite

Le point sur la situation militaire en Ukraine début juin 2022 – Jacques Baud

Les initiatives de Zelensky pour ouvrir un dialogue avec la Russie ont été systématiquement sabotées par l’Union européenne, le Royaume-Uni et les États-Unis. Le 25 février 2022, Zelensky laisse entendre qu’il est prêt à négocier avec la Russie. Deux jours plus tard, l’Union européenne arrive avec un paquet d’armes de €450 millions pour inciter l’Ukraine à se battre. En mars, même scénario : le 21, Zelensky fait une offre qui va dans le sens de la Russie, deux jours plus tard, l’UE revient avec un deuxième paquet de €500 millions pour des armes. Le Royaume-Uni et les États-Unis font alors pression sur Zelensky pour qu’il retire son offre, bloquant ainsi les négociations d’Istanbul. Il est très vraisemblable que si l’on avait laissé Zelensky négocier comme il l’entendait avec la Russie dès le début de l’offensive, l’Ukraine aurait pu maintenir la plus grande partie du sud sous sa souveraineté. Aujourd’hui, la combinaison de l’acharnement occidental à prolonger le conflit et du refus ukrainien d’engager un processus de négociation place la Russie en position de force. L’incapacité des Occidentaux à juger leur adversaire de manière rationnelle semble conduire l’Ukraine à la catastrophe. 

Lire la suite