L’abolition de l’État de droit et la renaissance de la violence politique – Youssef Hindi

La fin de l’État de droit et la renaissance de la violence politique, produits directs du couple historico-dialectique « dictature/révolte ».

Lire la suite

Qui est Alexander Soros, actuel vice-président de l’Open Society ?

Alexander Soros est aujourd’hui vice-président de l’Open Society et fut l’un des Young Global Leaders de 2018 du Forum économique mondial fondé par Klaus Schwab. Il est aussi le président fondateur de Bend the Arc Jewish Action l’un des principaux lobbys chargés de ramener la communauté juive américaine à gauche ; association qui fut aussi très impliquée dans le soutien au mouvement Black Lives Matter

Lire la suite

Société ouverte vs Chine : le choc des globalismes (première partie) – Pierre-Antoine Plaquevent

Birmanie ; routes de la soie et de l’opium ; guerre hors limites ; géopolitique ; géosophie.
La Chine, qui poursuit des objectifs de contrôle cyberpolitique et biopolitique total de sa population, ne représente pas réellement une alternative de société face à la version occidentale du globalisme politique. Mais la politique d’intégration économique de l’Eurasie et de l’Afrique poursuivie par la Chine au travers du réseau BRI (Belt and Road Initiative) constitue une forme de globalisme économique alternatif qui vient toujours plus se confronter avec les puissances dominantes mais déclinantes de l’ordre mondial.

Lire la suite

Bruno Gollnish, Pierre Hillard, Pierre-Antoine Plaquevent : des origines du mondialisme à la Société ouverte de Soros

Bruno Gollnisch reçoit Pierre Hillard, docteur en sciences politiques, pour ses trois ouvrages sur le mondialisme, ainsi que Pierre-Antoine Plaquevent, dirigeant du think tank Strategika et auteur de « Soros et la société ouverte – Métapolitique du globalisme »

Lire la suite

Le Maroc, l’Occident et Israël

Le présent dossier retracera à grands traits l’histoire ethnique, territoriale et géopolitique de l’empire marocain, avant de se focaliser sur l’époque contemporaine qui se caractérise, à partir du début du XIXe siècle, par une chute de puissance, une décadence politique, un dépeçage par les puissances coloniales et une amputation par ces dernières d’une partie des territoires historiques du Maroc.

Les alliances du royaume chérifien, que l’on peut juger comme étant contre nature, sont l’héritage de cette histoire précoloniale, coloniale et post coloniale, ainsi que de la période de guerre froide.

Ce sont ces évolutions historiques des XIXe et XXe siècles qui permettent également de saisir la nature complexe, fraternelle et conflictuelle de la relation algéro-marocaine.

La seconde partie du dossier analysera la stratégie et le comportement des israéliens – et de leurs relais – vis-à-vis du Maroc et du reste du monde arabo-musulman. Nous verrons que la reconnaissance, par Donald Trump, du Sahara marocain, obtenue par le lobby pro-israélien, risque d’être éphémère, et que ceux qui la remettent d’ores et déjà en question sont également de fidèles serviteurs d’Israël au Sénat et dans l’appareil d’État américain. Cela n’est guère surprenant lorsque l’on connaît la vision du monde, les valeurs et les méthodes du lobby juif sioniste, coutumier du double jeu, ce que le Maroc pourrait apprendre à ses dépends.

Lire la suite

Kinsey, Rockefeller et la CIA : philanthropie et révolution sexuelle au service du Nouvel ordre mondial.

En 1932, le communiste W.Z. Foster a prédit que la destruction de plusieurs facteurs – « enseignement, moralité, éthique, science, art, patriotisme, religion » – était nécessaire pour l’établissement d’un « Nouvel Ordre Mondial » . Le soutien de la Fondation Rockefeller assura un succès immédiat au livre publié par Kinsey en 1948 sous le titre « Sexual Behavior in the Human Male » [Le comportement sexuel de l’homme] ; l’« échelle Kinsey » codifia la « fluidité sexuelle » pour la postérité, assurant à l’auteur une célébrité internationale durable. La Fondation Rockefeller mit Kinsey en relation avec un réseau plus vaste de scientifiques financés également par elle.

Lire la suite

Appel aux Français : faites pression sur vos élus afin qu’ils s’opposent au vote de la prochaine loi de finances (pour 2021)

Nous relayons ici un appel cosigné par Valérie Bugault et par certains collaborateurs ou intervenants de Strategika. Vous trouverez ici une lettre type qui reprend l’essentiel de l’argumentaire présenté ci-dessous.

Lire la suite

L’ancien vice-président de Pfizer : “Pas besoin de vaccins”, “la pandémie est effectivement terminée”.

“Au cours des dix dernières années, ces sociétés ont payé 35 milliards de dollars en sanctions pénales, dommages et intérêts, amendes, pour avoir menti aux médecins, pour avoir fraudé (…) et pour avoir falsifié la science, pour avoir tué des centaines de milliers d’Américains en connaissance de cause”, a déclaré Kennedy au cours du débat.
l faut une dissonance cognitive pour que les gens qui comprennent la culture criminelle de ces quatre entreprises croient qu’elles font cela dans tous les autres produits qu’elles ont, mais qu’elles ne le font pas avec les vaccins

Lire la suite

Retrouvez les intervenants de Strategika dans Hold-Up, le documentaire qui fait trembler l’oligarchie globaliste

Retrouvez les intervenants de Strategika dans Hold-up, le documentaire qui fait trembler l’oligarchie globaliste. Le travail de Strategika se situe ainsi en amont de la chaine de réinformation qui aboutit aujourd’hui au documentaire Hold-Up qui fait trembler la médiacratie hexagonale au service du globalitarisme.
C’est exactement cela la fonction d’un think tank comme le nôtre : comprendre les enjeux de notre temps le plus rapidement possible et poser les bonnes questions aux bonnes personnes.

Lire la suite