Géopolitique de la famine et terrorisme alimentaire : «La guerre mondiale pour le pain est déjà en cours»

Les déclarations alarmistes se multiplient en Occident, à mesure que ses dirigeants se rendent compte du poids considérable de la Russie et de l’Ukraine, greniers à blé, avec le Kazakhstan, du monde. Pourquoi ?

Lire la suite

Les mondialistes prennent le contrôle du système alimentaire. Cela fait partie de leur plan pour vous contrôler.

La prise de contrôle par les mondialistes nous arrive sous tous les angles possibles. Qu’il s’agisse de la biosécurité, de la finance, du logement, des soins de santé, de l’énergie, des transports ou de l’alimentation, tous les changements auxquels nous assistons aujourd’hui n’ont qu’un seul but : forcer la conformité avec le programme des mondialistes.

Lire la suite

Holodomor 2.0

Ainsi l’Holodomor ne divise pas les Russes et les Ukrainiens mais elle les rapproche. Aujourd’hui le blocus d’Odessa par la flotte russe protège les Ukrainiens d’un Holodomor 2.0. Conscients de la crise alimentaire qui approche, Bruxelles et Washington veulent s’emparer du blé ukrainien alors que la Russie et l’Inde ont gelé leurs exportations pour éviter l’inflation dans leurs propre pays. Staline a affamé son peuple mais au moins il importait des machines-outils. Zelenski est prêt au même sacrifice, mais ce sera pour acheter des armes qui de toute manière ne feront que retarder l’inéluctable chute du régime kiévien.

Lire la suite

La Grande-Bretagne poussée vers une famine endémique

Dans le cadre de l’Universal Credit, les nouveaux demandeurs doivent attendre cinq semaines avant de recevoir leur premier paiement. Il est possible de contracter un prêt anticipé pour faciliter l’attente, mais le prêt doit être remboursé par des déductions futures sur les prestations à venir. Il y a aussi la limite de deux enfants, qui plafonne le crédit d’impôt pour enfants et les paiements de l’UC à deux enfants. Et il y a le plafond des prestations, qui limite arbitrairement le montant total des prestations qu’un ménage peut recevoir. Tout cela a été introduit parallèlement à un régime de sanctions punitives qui punit de manière injuste et disproportionnée ceux qui ont besoin d’aide.

Lire la suite