Erdogan face à son destin

Depuis le début de la guerre contre la Syrie en 2011, Recep Tayyip Erdogan, en tant que Premier ministre (2003-2014) et Président de la République de Turquie (depuis 2014) a engagé son pays, aux côtés, entre autres, des États-Unis, de l’Arabie saoudite et d’Israël, dans une guerre, par l’intermédiaire de groupes terroristes qu’il soutient, abrite et arme. En tant que membre de l’OTAN, la Turquie a offert son plein soutien à la coalition occidentale, sous l’autorité des États-Unis, dans la tentative de démembrement du Levant, conformément à l’application du plan israélien Oded Yinon[i]. La déstabilisation de la Syrie est, du point de vue de l’expansionniste Erdogan, une opportunité de se tailler une part du territoire du pays du Cham.

Lire la suite

Soros Watch : l’ECFR – European Council on Foreign Relations – le think tank des réseaux Soros au sein de l’UE.

On a beaucoup parlé récemment des liens entre les réseaux Soros et la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH)

Lire la suite

Multipolarität und Offene Gesellschaft: Geopolitischer Realismus gegen kosmopolitische Utopie. Pluriversum gegen Universum.

III. Kischinauforum

Pierre-Antoine Plaquevent, Politischer Analyst, Experte für Soft Power und Informationskriege, Frankreich

Multipolarität und Offene Gesellschaft: Geopolitischer Realismus gegen kosmopolitische Utopie. Pluriversum gegen Universum.

Aus dem Englischen übersetzt von Alexander Markovics

Lire la suite

Soros watch : Shahin Vallée – homme d’influence des réseaux Soros.

A la jointure entre le monde politique, la finance et les réseaux Soros, le parcours d’un homme d’influence tel que Shahin Vallée permet de mieux discerner les lignes de forces et les liens qui structurent le projet euro-globaliste et ses réseaux.

Lire la suite

Les grandes tendances géopolitiques de 2020, région par région

La nouvelle année constitue une opportunité idéale d’attirer l’attention sur les trois tendances géopolitiques les plus importantes pour chaque région, qui pourraient fortement influencer la course des événements au cours des 12 mois à venir.

Lire la suite