Impuissance apprise : comment l’Ukraine, Macron, le Covid, McKinsey et l’UE ont tué l’élection présidentielle

Tandis que Macron ne peut dissimuler son recrutement par Attali et le réseau Rothschild, Ursula von der Leyen ne fait plus mystère non plus de ses accointances avec Albert Bourla, P.-D.G de Pfizer. Dernière séquence avant la guerre en Ukraine, la pandémie du Covid a permis d’officialiser la structure de gouvernance oligarchique européenne.

Lire la suite

L’ingénierie sociale, ou la ruse au service de l’utopie – Lucien Cerise

Nous sommes en guerre, il faut changer de paradigme par rapport aux périodes de paix : l’objectif de la politique n’est pas de respecter des valeurs mais de gagner un rapport de forces. Gagner coûte que coûte, car il est absurde de croire qu’on pourra respecter des valeurs si l’on est mort.

Lire la suite

Attaques chimiques sous faux drapeau : à quoi joue l’OTAN ?

Face au rouleau compresseur des médias militarisés, il peut être intéressant de renverser les inversions accusatoires occidentales. Et de poser l’hypothèse : et si la coalition occidentale préparait, elle, la possibilité d’attaques chimiques en Ukraine ?

Lire la suite

Mortalité vaccinale et dépopulation – Pierre-Antoine Plaquevent

Dans un contexte normal, les chiffres des effets indésirables lourds (blessures et morts) devraient conduire les autorités à suspendre immédiatement les campagnes de vaccination en cours. Or elles ne le font pas et veulent même étendre l’obligation vaccinale à l’ensemble de la population.

Lire la suite

Pour sauver le pétrodollar, les États-Unis risquent la guerre avec la Chine et l’embrasement global

L’aggravation du conflit en Ukraine précipite le grand renversement du monde. L’Occident sous leadership américain ne parvient plus à contenir les puissances émergentes.

Lire la suite

« L’Ukraine est le laboratoire du mondialisme » : Entretien avec Lucien Cerise

L’intervention militaire russe de 2022 a donc pour finalité, non pas de lancer une guerre, mais de mettre fin avec huit ans de retard à la guerre lancée par le régime de Kiev contre le Donbass en 2014. Le retour à la paix et à la vie normale en Ukraine sont cependant inacceptables pour Kiev et ses soutiens internationaux, car cela signifierait revenir à des relations pacifiques avec la Russie. Pour ma part, je savais dès 2014 que cette région du monde allait devenir l’épicentre d’une possible troisième guerre mondiale. Le complexe militaro-industriel anglo-américain a absolument besoin d’entretenir un ennemi pour justifier son existence.

Lire la suite

« La plus grave menace de tous les temps » – entretien avec Lucien Cerise

Nous ne sommes qu’au début des Smart Cities, ces « villes intelligentes » où tout sera automatisé avec les « compteurs intelligents », Linky et Gazpar, qui multiplient les problèmes et qui nous feront entrer dans l’âge des pannes, des bugs et autres black-outs systémiques ou déclenchés volontairement. Pour bien comprendre vers quoi nous allons, il faut imaginer un croisement de deux films d’anticipation : Matrix et Idiocracy. Imaginez une société entièrement soumise à une dictature informatique dont on ne peut pas sortir, et qui en plus ne marche pas. Nous y sommes déjà presque. L’informatisation de la société est la plus grande menace de tous les temps, d’autant plus dangereuse qu’elle est dysfonctionnelle. Le pseudo-vivant est la plus grande menace de tous les temps.

Lire la suite

La guerre en Ukraine : La cinquième colonne en Russie et le clan Rothschild – Iurie Rosca

Face à une surreprésentation aussi écrasante de citoyens israéliens au sein de l’élite dite-ukrainienne, l’écrivain et publiciste Eduard Hodos (un intellectuel juif loubavitch devenu chrétien orthodoxe) a caractérisé la réalité politique en Ukraine de “roulette juive”. Contrairement à la roulette russe (dans laquelle il n’y a qu’une seule balle), la roulette juive remplit toutes les chambres du barillet.

Lire la suite

Nouvel ordre : l’Empire et von der Leyen activent le soldat «Allemagne»

Cette Américaine de 55 ans, à la tête depuis 2016 de Green Peace, est devenue le 1er mars la «représentante spéciale pour la politique internationale sur le climat» du gouvernement allemand.
L’Empire fait ainsi circuler ses élites transnationales, comme on réaffecte des cadres à un nouveau département dans une entreprise.

Lire la suite