LA CONFISCATION DES ACTIFS RUSSES SERAIT UNE VICTOIRE STRATEGIQUE DE MOSCOU

Dès le déclenchement de l’opération militaire russe sur le territoire de l’Ukraine, le 24 février 2022, parallèlement à la mise en place d’une série de sanctions contre la Russie, les décideurs du bloc « atlantiste » ont promptement trouvé le consensus sur le gel des actifs financiers que la banque centrale de la Fédération de Russie a confiés auparavant à leur institutions financières en investissant dans des produits financiers, dont les titres de dettes gouvernementales des pays qu’ils représentent.

Lire la suite

Russie : l’impératif de la renationalisation des élites politico-économiques

Alors que toutes les structures occidentales, les Etats-Unis et leurs satellites adoptent des sanctions toujours plus nombreuses, et même symboliques, ayant pour but de rabaisser les Russes (interdits d’entrer dans la zone européenne avec leur dentifrice, shampoing, smartphone, cosmétiques … papier WC), 37,7% estiment qu’il ne faut pas renforcer la politique de sanctions en Russie contre l’Occident. Seulement 39,1 % la soutiennent. Ce n’est certainement pas avec cette désertion des élites russes, que la Russie pourra remporter le conflit. Sans une véritable reprise en main de ces élites politico-économiques, qui ne pourra se faire qu’avec un message clair du pouvoir à son plus haut niveau, non-équivoque, anti-globaliste sur la forme et sur le fond, sans une remise en cause des cultes globalistes dans la politique publique russe à tous les niveaux, ce ne sera pas possible.

Lire la suite

Nouveau paquet de sanctions contre Moscou: les États de l’UE chiens de garde de l’ordre atlantiste ?

L’Union européenne travaille à l’adoption d’une directive qui obligera les États membres à pénaliser, notamment d’une peine de prison de plus de cinq ans, les violations et l’aide à la violation des sanctions adoptées contre la Russie. Analyse. Avec son nouveau paquet de sanctions, en cours d’étude, l’Europe «démocratique» et «libérale» veut désormais obliger les États membres à utiliser contre leurs propres citoyens l’appareil répressif, dont ils sont les seuls détenteurs légitimes, non pas pour défendre l’intérêt national, mais l’ordre global.

Lire la suite

La Hongrie accuse l’Europe d’avoir appauvri les Européens

Un autre vent de révolte souffle en Europe et plus précisément en Hongrie où le gouvernement dirigé par Viktor Orban déclare la guerre à l’Union européenne en l’accusant d’avoir rendu les Européens plus pauvres par ses sanctions infligées à la Russie.

Lire la suite

Les ventes d’armes russes à l’Inde sont bloquées en raison des craintes liées aux sanctions américaines

Les livraisons russes de matériel militaire à l’Inde ont été suspendues, car les deux pays peinent à trouver un mécanisme de paiement qui ne viole pas les sanctions américaines, selon des responsables indiens informés de la situation. Les paiements indiens pour les armes, d’une valeur de plus de 2 milliards de dollars, sont bloqués depuis environ un an. Cette situation met en lumière les défis auxquels l’Inde et la Russie sont confrontées pour maintenir leur partenariat stratégique dans le contexte des tensions géopolitiques et de la rivalité entre les grandes puissances.

Lire la suite

Survol de la Russie : les États-Unis prêts à sanctionner les compagnies aériennes étrangères

Bannis des couloirs aériens russes depuis le début du conflit en Ukraine, les opérateurs aériens américains connaissent des temps de vol plus longs et des coûts plus importants que leurs concurrents sur les vols vers et depuis l’Asie. Les compagnies aériennes américaines, appuyées par des sénateurs américains, font pression sur la Maison Blanche et le Capitole pour imposer des restrictions sur les transporteurs étrangers non sanctionnés par Moscou et desservant les États-Unis via l’espace aérien russe.

Lire la suite

Évolutions attendues des grands équilibres économiques mondiaux en 2022 – Dominique Delawarde

Alors que l’Europe vacille au bord d’une profonde récession, la situation économique de la Russie s’améliore. Les indicateurs de Goldman Sachs montrent que l’activité en Russie est légèrement supérieure à celle des principaux pays européens. En termes de dollars, les importations mensuelles de marchandises en Russie sont maintenant presque supérieures à la moyenne de l’année dernière. Les nouvelles prévisions publiées par le FMI le 11 octobre montrent une amélioration des perspectives économiques pour la Russie cette année

Lire la suite

Dégringolade de l’économie et du niveau de vie en Europe

Les stupides sanctions prises contre la Russie ont mis en lumière les problèmes les plus saillants de l’Europe, qui est en train de perdre sa puissance économique à toute vitesse. Le nombre d’entreprises sur le point de déposer le bilan est colossal. Un afflux de migrants en provenance d’Afrique, du Moyen-Orient et d’Ukraine exige des dotations budgétaires toujours croissantes. On dépense également beaucoup d’argent à soutenir le régime de Kiev. Conséquence de tout cela, les économies d’Europe se dégradent, et le niveau de vie dégringole.

Lire la suite

Fermeture pour une durée indéterminée du gazoduc NorthStream 1 – Dominique Delawarde

Quelques heures après que le G7 ait indiqué son intention d’appliquer un prix plafond à l’achat de gaz russe, applicable bien sûr en fin d’année, au moment choisi par les pays membres du G7 pour s’assurer que leurs réserves soient pleines et suffisantes pour terminer l’hiver 2022-2023, Gazprom a « découvert une fuite de Gaz sur le gazoduc North Stream 1 » et a donc été « contraint » d’arrêter toute livraison de gaz à l’Europe par North Stream 1. Cet incident fâcheux aurait dû être prévu par les pays membres du G7 dont les dirigeants, bardés de certitude, croient pouvoir imposer leur volonté à la Russie sans avoir à craindre la moindre réaction de sa part …..

Lire la suite

Pourquoi les sanctions contre la Russie ont échoué

Si nous constatons qu’il nous est impossible, via les sanctions, de mettre à genoux des ennemis de la taille de la Russie, et encore moins de la taille de la Chine, s’il devient très clair que nous ne parvenons pas à les dissuader par les sanctions car ils ont des alternatives, s’il s’avère même que nous accélérons, par la politique des sanctions, leur autonomie et leur basculement vers d’autres régions du monde, tandis que nous accélérons notre déclin ou isolement économique, alors il faut admettre qu’il y a des limites à cette doctrine. Qu’elle coûte trop cher à l’Europe. Cela plaide pour un retour à la diplomatie. A la recherche de solutions négociées. A la base des relations internationales, en somme.

Lire la suite